Rechercher
  • Génération 2

He:Labs, un laboratoire d'idées

Après avoir visité Semco à São Paulo, nous continuons notre aventure brésilienne et prenons un bus pour rejoindre Rio. Après quelques heures à parcourir les routes tortueuses du bord de mer nous arrivons au pied du Corcovado régnant sur la ville. Rio est aussi la ville qui abrite He:labs, certes moins connue que le pain de sucre mais pleine de richesses. Cette entreprise avait été visitée l’an passé par François et Léo, ils avaient pu mettre en exergue de nombreux éléments et nous avaient conseillés d’y retourner afin de voir les évolutions et les nouvelles pratiques mises en place. Nous sommes accueillis par Sylvestre, fondateur de l’entreprise.


He :Labs développe des logiciels, l’entreprise est composée de 55 personnes et offre la possibilité de travailler à 100% en télétravail, ils ont pris cette décision il y a 3 ans alors qu’ils avaient 20 salariés. Pour autant, ne nous méprenons pas sur la qualité de leurs locaux. Baignés dans un style maritime et convivial nous pouvons trouver une piscine à boules, une « cuisine » Heineken, un bateau transformé en canapé, un filet au plafond qui permet aux collaborateurs de prendre de la hauteur. Les locaux sont tout de même utilisés par certains employés qui habitent dans les environs, ils sont aussi utilisés pour faire des rendez-vous ou des formations. L’entreprise a donc créé un dortoir avec tout le matériel nécessaire pour vivre quelques jours. Nombreux sont les stagiaires parisiens qui jalouseraient cet espace de vie. Aussi, l’entreprise met à disposition des casiers pour laisser des affaires (parfois sur du très long terme) en toute sécurité.


Si He :Labs offre à ses employés la possibilité de travailler à 100% en télétravail, ce n’est pas pour autant que l’information ne circule pas correctement et de manière transparente. En effet, la transparence est quelque chose de très important dans la culture de He :Labs, ils utilisent Slack, comme beaucoup de compagnies que nous avons visitées (The Polyglot Group, Siclo, Palo IT) ainsi que Trello, un outil de gestion de projet qui s’inspire de la méthode Kanban. Aucun mail ne circule en interne, Slack est privilégié. D’ailleurs une chaine de discussion est dédiée à l’échange entre les employés et le PDG de l’entreprise. Chaque collaborateur peut poser toutes les questions qu’il souhaite sur ce canal public, le PDG répondra. La transparence va de pair avec la confiance, et He:Labs croit fermement en ces deux éléments. Par exemple, tous les salariés ont accès à la carte bancaire de l’entreprise et personne ne doit demander la permission pour effectuer un achat, si quelqu’un a un doute, il peut demander l’avis d’un autre salarié. Aussi, la confiance et la transparence sont des éléments nécessaires dans la gestion de projets à distance. En effet, pour que les clients aient confiance en une équipe 100% disséminée, il faut que celle-ci soit transparente et que la confiance règne.


La méthode de rémunération d’He:Labs est aussi révélatrice de cet état d’esprit. Ils ont développé une application qui s’apparente à ce qu’est Tinder : les collaborateurs voient la tête d’un collaborateur, ils swipent à droite s’ils estiment que cette personne doit gagner plus, à gauche s’ils estiment que cette personne doit gagner moins. Une fois que la personne a donné son avis sur tous les collaborateurs, la dernière question est : « A combien de % suis-je sûr de ce que j’ai mis ? ». Ensuite, un algorithme tourne, Sylvestre nous affirme que nos propres choix ne peuvent pas influencer notre classement final, c’est-à-dire que si je slide tout le long à gauche, cela ne me fera pas remonter dans le classement. Un classement est donc établi tous les 4 mois et des primes sont indexées en fonction de l’ordre. En somme, tous les collaborateurs sont évalués selon cette méthode, ce qui leur permet de savoir ce que l’entreprise pense, de manière générale, de leur travail. De plus, au moment de swiper à droite ou à gauche l’employé peut décider d’ajouter ou non un commentaire sur son choix. C’est une manière de reconnaître le travail de qualité d’une personne et considérant l’avis de tous les collaborateurs.


Le travail des collaborateurs est lié aux missions qu’ils accomplissent mais aussi à des “teams of interest”. Ces équipes sont responsables de nombreuses missions : ressources humaines, marketing, finance, maintenance etc. Elles sont composées d’un minimum défini de collaborateurs, certains peuvent ponctuellement les rejoindre pour les aider à développer une partie de l’activité. Chaque mercredi est réservé au travail au sein de ces teams of interest et aux échanges entre les employés. Ainsi les 1er et les 3ème mercredis du mois, du temps est dédié aux discussions informelles sur les sujets que les employés souhaitent aborder et durant les 2ème et les 4ème mercredis du mois des rétrospectives et feedbacks ont lieu. Pour revenir sur le recrutement, He :Labs ne se précipite pas pour choisir ses talents, ils doivent s’assurer que le futur collaborateur est bien aligné avec les valeurs de l’entreprise et apte à travailler en télétravail. Lorsqu’un collaborateur est recruté, il passe une phase d’intégration avec différents exercices afin de s’assurer qu’il a bien intégré tous les outils, qu’il sait où se trouvent les informations, cela lui prend une semaine. Ensuite, il reçoit un feedback sur la checklist qu’il a parcourue.


Si He :Labs est une entreprise 100% en télétravail, ils n’oublient pas que le contact en face-à-face est aussi important, c’est pourquoi un budget est consacré aux transports des collaborateurs pour qu’ils puissent venir à Rio. Aujourd’hui, Sylvestre nous explique que l’entreprise est à une étape charnière puisqu’ils vont scinder leurs activités et créer deux entreprises autonomes. Il serait intéressant de voir comment, après cette scission, les cultures évoluent. Nous remercions Sylvestre pour le temps qu’il nous a accordé et pour ces explications qui nous ont fait découvrir de nombreuses pratiques.

7 vues
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
La presse parle de nous
Restons en contact
Plan du site